in

Des Animaux Morts Entiers Vendus En Barquette Dans Un Magasin Leclerc

Nouveau scandale pour Leclerc. Un magasin du groupe a proposé des cadavres d’animaux entiers, emballés sous cellophane.

Fait divers marquant alors que la saison de la chasse débute malgré le confinement. Imaginez, vous déambulez dans votre supermarché et tombez sur un lièvre entier, en position fœtale, sous cellophane. C’est ce qui s’est produit pour un client du Leclerc de Morières-lès-Avignon, dans le Vaucluse.

Il a pris en photo les animaux morts présentés au rayon « boucherie » de son magasin et a alerté les réseaux sociaux.

En réaction à sa publication, on peut lire : « Je suis pratiquement sûr que ça diminuerait drastiquement la consommation de viande et ça permettait d’en finir avec l’hypocrisie des consommateurs et de la grande distribution. » ou bien « Quelle indécence ! On ne nous laisse plus vivre dans le déni tranquillement ? Pourquoi on nous impose de voir qu’on mange des animaux morts, je préfère ne pas le voir et le savoir, sinon ma morale et mon humanité sont en désaccord avec mes habitudes. »

Face au tollé général, le magasin a retiré très rapidement les animaux morts des rayons. « Le magasin s’excuse auprès des personnes qui ont été heurtées », a précisé la direction de Leclerc. Quelques semaines plus tôt, la chaine de magasin avait été dénoncé pour la vente de requin-renard, qui est une « espèce menacée » et dont la pêche est prohibée. Le magasin a présenté ses excuses, mais n’était pas hors la loi puisque seulement la pêche « volontaire » ou « ciblée » de l’animal est interdite, mais pas la pêche « accidentelle ».

Source

De L’huile De Vidange Projetée Sur La Maison D’un Couple D’octogénaires

LIDL Rappelle Certains Produits Hautement Toxiques