in

Elle Arrache La Lèvre De Sa Fille Handicapée Pour La Faire Taire

Pour arrêter les pleurs de sa petite fille handicapée, la maman lui arrache la lèvre.

Une mère du nom de Ludmila a écopé de quatre ans de prison ferme et le tribunal lui a retiré ses droits parentaux après qu’elle ait maltraité sa fille handicapée, Katya Spesivtseva.

En fait, la femme de 33 ans a mordu la lèvre de la petite au point d’en arracher un bout, car celle-ci l’avait réveillée en pleurant.

Katya souffre d’une maladie cérébrale et a un trouble de la motricité et des fonctions cognitives. Le père a préféré l’abandonnée dès sa naissance, la mère a donc dû d’elle seule, dans leur maison à Revda. Il s’agit d’une petite ville dans la région de Sverdlovsk Oblast, au centre-ouest de la Russie. Mais loin d’agir comme une bonne mère, Ludmila a transformé la vie de la petite fille en enfer.

En 2015, pendant une nuit, Katya alors âgée de 6 ans s’est mise à pleurer bruyamment et a ainsi réveillé sa mère. Celle-ci était rouge de colère et a décidé de frapper la petite pour la faire taire. Puis Katya s’est mise à crier encore plus fort, là, Ludmila lui a mordu la lèvre inférieure pour l’arracher.

Et pire encore, elle n’a pas emmené la petite à l’hôpital tout de suite, elle a attendu plusieurs jours. Une fois à l’hôpital, les médecins ont remarqué que la petite avait plusieurs ecchymoses sur le corps. Les médecins ont aussi constaté que la femme avait aussi tenté de lui attacher le nez.

Katya a dû rester à l’hôpital pour suivre plusieurs traitements. En fait, les médecins ont remarqué qu’elle avait contracté plusieurs autres maladies à cause de la négligence de sa mère. Par chance, cette mère indigne ne pourra plus s’approcher de la petite pour lui faire du mal. Elle a fini en prison et on lui a retiré ses droits parentaux.

Katya vit aujourd’hui dans l’adorable famille d’Anna Makarova-Bespalova, après avoir passé un an à l’hôpital. La famille vit dans la région de Krasnodar Krai, dans le sud-ouest de la Russie. Mais l’histoire de la petite a connu une triste fin : elle a perdu la vie en raison d’une insuffisance cardiaque un an plus tard. Tout l’amour et les soins que lui a offerts cette nouvelle famille ne l’ont pas maintenue en vie.

Beaucoup d’enfants dans le monde meurent dans des conditions atroces à cause de la maltraitance ou de la négligence. Nous devons donc signaler toute suspicion de comportements abusifs envers un enfant à la police, avant qu’il ne soit trop tard.

Source

Pour Dormir Comme Un Bébé, Voici Un Oreiller En Forme De Fesses

Quel Choc ! Des Villageois Brûlent Vif Un Bébé Éléphant