in

Elle Pousse Son Chien Dans Un Lac Et Le Laisse Se Noyer

Elle a été dénoncée par des témoins de la scène.

Difficile d’être plus cruelle que cette Américaine d’une soixantaine d’années qui a poussé son chien dans un lac et l’a regardé se noyer. Cette femme est l’exemple parfait d’un être humain « sans cœur ».

C’est CTV News qui nous donne cette horrible information. En effet, dans le New Hampshire, une dame de 66 ans, Nancy Bucciarelli, fait l’objet d’une poursuite pour cruauté envers un animal. Qu’a-t-elle donc fait ? Nancy a poussé son chien dans un lac et l’a regardé pendant qu’il se noyait. Eh oui, vous avez bien lu, incroyable, n’est-pas ? Il s’agit d’une histoire qui dépasse toutes celles connues jusque-là en matière de cruauté contre un animal. C’était au début du mois de juin que la scène a eu lieu. Heureusement, des témoins qui étaient sur les lieux ont dénoncé la femme. Maintenant, elle va devoir assumer les conséquences de ses actes devant un tribunal, raconte la chaîne de télévision.

CTV News souligne aussi que le chien, victime de Nancy est un golden retriever. Selon Wikipédia : « Il s’agit d’une race de chien d’origine britannique. Sélectionné comme chien de rapport. Le golden retriever est une race très populaire depuis les années 1990. Il s’agit d’un chien de taille moyenne possédant une robe à poil long, de couleur crème à doré foncé ».

De toute évidence, cette affaire a profondément choqué la communauté du New Hampshire, informe CTV News. Certains habitants ont même attaqué Nancy Bucciarelli sur les réseaux sociaux. Tellement les gens s’acharnaient contre elle que la police a dû faire un rappel à l’ordre sur sa page Facebook. Voici ce qu’a écrit la police :

« Ce vendredi 14 juin, la police de Merrimack a arrêté une femme accusée de cruauté envers un animal. Bien que ce qu’elle a fait est dérangeant, on demande aux membres de notre communauté de se modérer lorsqu’elle commente cette histoire sur les médias sociaux. On demande également aux gens de laisser la justice faire son travail et de se passer de faire des commentaires cruels. On enseigne à nos enfants à ne pas faire de l’intimidation et certains de vos commentaires vont à l’encontre de ce qu’on essaye de leur apprendre. Merci d’être un exemple pour tout le monde ».

Source / Crédit Photo : Adobe Stock

« Nous N’avons Plus Rien Pour Vivre », Dit Patrick Balkany Au Tribunal

Il Met Le Feu À Son Ex-Copine, Elle N’a Pas Survécu