in

Espagne : Des Enfants Torturent De Jeunes Taureaux À Mort

Les images ont provoqué la colère du monde entier.

Plusieurs internautes sont devenus furieux après avoir découvert des images d’enfants qui torturent de jeunes taureaux en Espagne. Les internautes qui se sont indignés ont précisé que cette pratique ne fait pas honneur à une société qui se dit civilisée.

Ces images viennent tout droit de Cordoba.

Les organisateurs de l’événement se sont défendus en disant que les jeunes participants sont des futurs matadors. Ainsi, massacrer ces jeunes taureaux sans défense serait juste un entraînement pour ceux-ci.

La vidéo montre clairement un enfant qui tranche les oreilles d’un jeune taureau mourant. Puis, pendant ce temps, un autre enfant tient la queue d’une pauvre bête dans la main.

On voit aussi un jeune ado qui a visiblement reçu une blessure au visage pendant son « entraînement ».

Les deux organisations Animal Guardians et La Tortura No Es Cultura se sont indignées en déclarant : « La torture n’est pas une culture ». L’événement a lieu chaque année et vise à rendre hommage aux femmes de Cordoba.

Les deux organisations ont aussi précisé qu’environ 2 000 personnes assistent à ces massacres chaque année. Mais l’arène qui abrite l’événement a une capacité de 17 000 spectateurs.

Les deux organisations ont vivement dénoncé l’événement et demande à toute la population de faire pareil. Ainsi, cela obligera le gouvernement espagnol à prendre ses responsabilités pour interdire cette pratique barbare.

Plusieurs défenseurs des animaux ont précisé que lors de ces événements, les animaux reçoivent de graves blessures. Et pour cause, les enfants invités à attaquer les bêtes, manquent cruellement d’expérience.

Pour finir, les organisations soulignent que ce n’est ni plus ni moins qu’une grosse insulte pour les femmes que de massacrer de jeunes animaux pour soi-disant leur rendre hommage.

Source / Crédit Photo : Courtoisie

Dominique : Une Touriste Battue Et Abandonnée Dans Un Resort

Les Français Condamnés À Mort En Irak, Le RN S’en Moque