in

Il Viole Un Bébé De 3 Semaines Et S’évanouit À L’annonce De Sa Peine

Ce pédophile qui a violenté un bébé de 3 semaines, s’évanouit devant la sentence du juge.

Thomas Goodman, 45 ans, ne sortira plus jamais de prison. Il a écopé de 260 années de prison. Il s’agit d’une peine symbolique obtenue en additionnant les six chefs d’accusation qui pesaient contre ce pédophile multirécidiviste. Parmi ses crimes, on retrouve : la détention d’images à contenu pédopornographique, agression d’un nouveau-né de 3 semaines. C’est le média Express britannique qui a partagé cette histoire qui fait froid dans le dos.

En effet, Thomas Goodman a reçu une peine de 260 ferme. Il s’est évanoui au moment de l’annonce du verdict. Le tribunal l’a condamné à 2 siècles et demi de prison, car il a agressé un bébé de 3 semaines et produit du contenu pédopornographique qu’il a partagé sur Internet.

Un journaliste local raconte que le juge en charge de l’affaire, John Mc Connell, avait inculpé Thomas Goodman pour 8 agressions d’enfants dont une sur une fillette de 3 ans. L’homme était aussi en possession d’images de pédopornographie à caractère sadique et masochiste.

Un bilan de six victimes pour le pédophile multirécidiviste

Goodman va devoir passer 30 ans en prison pour chaque chef d’accusation du premier crime. Et pour le deuxième, il a écopé de 20 ans, ce qui lui fait un total de 260 ans à passer derrière les barreaux. Cela veut dire que la peine demeurera à perpétuité sans remise de peine possible.

Quand Thomas Goodman a appris sa peine, il s’est aussitôt effondré sur la table quand le juge a dit : « Le niveau de dépravation était incompréhensible ». Ensuite, il a repris ses esprits et le juge John Mc Connell a pu finir l’annonce du verdict.

C’était en mai 2018 qu’on a découvert les actes abominables de Thomas Goodman. Son superviseur n’a pas hésité à appeler la police de North Kingstown pour signaler qu’il possédait des images à contenu pédopornographique sur le téléphone. Ainsi, après une enquête de l’organisme Internet Crimes Children Task Forces, l’homme s’est fait arrêter. L’organisme avait découvert des milliers d’images de filles prépubères dont une se livrant à un comportement sexuellement explicite.

Un nourrisson de 3 semaines

Ils ont aussi découvert que Thomas avait agressé un bébé de 3 semaines jusqu’à ce qu’il ait 1 an et demi. Puis, il filmait même ses attouchements. Il gardait plusieurs vidéos de ses abus sur des enfants sur son téléphone. Il avait aussi partagé certaines d’entre elles sur Internet. Au total, Thomas a fait six victimes. La mère d’une victime a déclaré à la cour qu’elle était brisée d’apprendre que quelqu’un en qui elle avait confiance ait abusé de son enfant. Elle a qualifié ces agissements d’ « impardonnables ».

Un passif d’enfant abusé

L’avocat de Thomas a demandé au juge de condamner son client à 22 ans de prison. Il avait pour argument, le casier judiciaire de Thomas qui est vierge et le fait qu’il ait subi des agressions de son enseignant qui n’a jamais été poursuivi. De son côté, l’assistant du procureur a requis une peine de 100 ans. Pour lui, il s’agit de « la pire histoire qu’il ait jamais vue ». Il a déclaré : « Il les a marqués à jamais. Il a abusé d’eux pendant des années alors qu’elles étaient des petites filles ». Quant au juge, il a dit qu’il fallait faire le nécessaire pour que Thomas Goodman ne ressorte plus jamais de prison, afin de protéger les gens du danger qu’il représente.

Violences sexuelles sur enfant

La LCI rapporte que 19 700 mineurs ont subi des viols en Europe en 2016. 66% sont des filles. La pédophilie a de graves conséquences sur l’enfant et son entourage si celui-ci a pris connaissance de l’abus. L’une de ces conséquences est le profond traumatisme psychique qui peut aussi amener à un sentiment de culpabilité et de honte.

Inédit : Dans Le Sud De La France, On Soigne Le Cancer En Un Jour

Elle S’est Offert Le Visage Parfait Pour 46 000 Euros