in

Libye : On Dépouille Des Esclaves De Leurs Organes Et Les Brûle Vifs

Les pauvres se faisaient retirer leurs organes et se faisaient brûler vivants…

Un ancien ministre nigérian a dénoncé un trafic d’humains (esclaves) qui avait lieu en Libye, où les trafiquants vendaient des organes humains.

L’ex-ministre, Femi Fani-Kayode révèle que 75% des victimes qui se sont fait retirer leurs organes viennent du Nigeria.

Il a aussi dit que les victimes ont des marques de mutilation sur le corps et que certains se faisaient brûler vifs comme de vulgaires « brochettes de poulet ».

Les victimes qu’ils n’ont pas massacrées servent d’esclaves et généralement, on les fait travailler jusqu’à ce qu’ils meurent d’épuisement.

À travers cette sortie, Femi Fani-Kayode interpelle les dirigeants du Nigeria et de la Libye.

L’ancien ministre affirme clairement sa position. Il trouve révoltant que l’on vende des humains pour quelques dollars.

Qui plus est, les nombreux Nigérians qui s’en vont vers la Libye ignorent qu’ils foncent droit dans la gueule du loup.

CNN a même publié un reportage dans lequel on peut assister à une sorte de vente aux enchères d’esclaves.

Des milliers de gens ont reçu un choc en découvrant les images. Nous espérons que les autorités prendront rapidement des mesures, afin que cette pratique cesse.

Voici le reportage diffusé par CNN :

Source / Crédit Photo : Courtoisie

Ils Donnent Du Cannabis Et De L’alcool À Leur Petite Fille De Force

Ce Policier Fait Des Pompes Avec Cet Autiste Pour Le Calmer