in

Ses Enfants L’empêchent D’avoir Une Sexuelle Extravertie, Elle Les Tue

Son plus jeune enfant n’avait que 17 mois.

Voici la nouvelle la plus abominable que vous apprendrez aujourd’hui. En effet, une mère britannique âgée d’environ 20 ans a tué ses deux jeunes enfants, car ils l’empêchaient d’avoir une vie sexuelle.

C’est The Mirror qui rapporte l’histoire de cette jeune femme de 22 ans qui a choisi de commettre cet acte abominable. En effet, Louise Porton a choisi de tuer ses deux enfants en bas âges en trois semaines d’écart. Ainsi, elle a d’abord tué Lexi Draper, 3 ans, puis 18 jours après, elle a décidé de tuer son autre fille Scarlett Vaughan, 17 mois.

Comment la justice a-t-elle réussi à prouver que Louise Porton était la coupable de ces meurtres ? The Mirror a révélé que les enquêteurs ont juste recueilli les témoignages et analysé les conversations sur son téléphone pour tout découvrir. En effet, plusieurs témoins ont raconté qu’à chaque fois qu’elle pouvait se débarrasser de ses filles, elle ne se gênait pas. Elle n’arrêtait pas de chercher un moyen de se débarrasser d’elles. Cela laissait penser que ces enfants étaient une charge pour elle plutôt qu’autre chose.

The Mirror a expliqué que les enquêteurs ont découvert certaines recherches internet de la femme au moment. En effet, elle faisait des recherches sur les techniques pour tuer des enfants et se débarrasser des corps. Après ces découvertes, plus aucun doute ne subsistait sur ses intentions.

Le plus important dans cette histoire est que Louise Porton est accro au sexe, confie The Mirror. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a assassiné ses enfants. Tout d’abord, elle aime coucher avec plusieurs partenaires différents, mais elle considère surtout cela comme un métier à temps partiel. En effet, elle ne se gêne pas pour faire payer certains hommes quand elle en a l’opportunité. Le média britannique souligne qu’elle n’utilisait pas cet argent pour élever ses filles, mais plutôt pour s’acheter de nouveaux fringues.

Qui plus est, elle n’avait aucune retenue, The Mirror a révélé qu’elle a envoyé une photo de ses seins à un homme depuis les toilettes de l’hôpital où une de ses filles était prise en charge. Elle a aussi eu une longue conversation de 80 messages avec l’un des gardiens de sécurité de l’hôpital. Tout était clair, toutes les preuves désignaient Louise Porton. Elle est en comparution actuellement et on ne sait pas encore la peine que va lui infliger le tribunal. Restez donc connecté pour en savoir plus sur cette affaire.

Source / Crédit Photo : Facebook

Céline Dion Dévoile Son Corps Dans Une Robe Très Transparente

La France Vote Une Loi Pour Interdire Définitivement La Fessée