in

Une Autre Baleine S’échoue Avec Des Kilos De Plastique Dans Le Ventre

Même si cette scène devrait être alarmante, elle est devenue presque banale. 😢

Encore une fois, on retrouve une baleine pleine de plastique. C’est vendredi dernier que des gens ont retrouvé l’animal sur la côte de Lascari, entre Cefalù et Buonfornello, en Italie.

Cette scène devrait alarmer tout le monde, mais elle est devenue si anodine aujourd’hui. C’est le cinquième cas auquel on assiste en Italie en moins de 6 mois !

Cette baleine doit avoir autour de 7 ans. C’est une jeune femelle. Normalement, ces animaux marins ont une durée de vie moyenne de 70 ou 80 ans.

Carmelo Isgrò, membre du musée de la faune de l’Université de Messine, s’est insurgé. Elle a dit : « Ça fait vraiment de la peine de voir tout ce plastique, nous n’avons pas trouvé de signes qui indiquent une autre mort possible ».

Un responsable de Greenpeace a aussi commenté : « La mer nous envoie un terrible appel de détresse. Il faut agir immédiatement pour sauver ces merveilleuses créatures qui y vivent ».

Greenpeace attire souvent l’attention de la population sur la quantité de plastique présent dans les océans. L’organisme indique que cela peut avoir des conséquences désastreuses pour la faune marine, mais aussi pour l’humanité entière.

Un vortex de déchets dans le Pacifique nord

Il existe un vortex de déchets dans le Pacifique nord. Selon Wikpédia, c’est une « zone du gyre subtropical du Pacifique nord, également connue sous le nom de gyre de déchets, « soupe plastique », « septième continent » ou « grande zone d’ordures du Pacifique » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). Pour les océans, le terme « continent de plastique » est rencontré. Une zone similaire a été découverte dans le nord de l’océan Atlantique.

L’océanographe et skipper américain Charles J. Moore a découvert en 1997 cette « grande zone d’ordures du Pacifique » également nommée vortex d’ordures. Étant donné que la mer de déchets est translucide et se situe juste sous la surface de l’eau, elle n’est pas détectable sur les photographies prises par des satellites. Elle est seulement visible du pont des bateaux.

La masse de plastiques présente au sein de tous les océans est estimée à 7,3 millions de tonnes, dont environ 269 000 tonnes de déchets plastiques flottants, selon une vaste étude internationale parue dans la revue PLOS ONE. Cependant, les chercheurs à l’origine de cette étude ont tenu à souligner qu’il s’agissait plus d’un ordre de grandeur ».

Vous aurez bientôt plus de détails.

Source / Crédit Photo : di Giovanni Spinella

Elle Fait Un Câlin À Ce Bébé Brûlé. 38 Ans Après Elle Est Surprise

Stallone A Toujours Ces Tortues Apparues Dans Le Premier Rocky