in

Une Caissière D’Auchan Fait Une Fausse-Couche En Plein Magasin

Interdite de quitter la caisse, la jeune caissière d’Auchan à Tourcoing fait une fausse-couche en plein travail.

Cette histoire a eu lieu à l’Auchan City de Tourcoing. Une jeune caissière a récemment décroché un contrat de professionnalisation chez l’enseigne. Malgré qu’elle soit enceinte, on lui interdit de quitter son poste. Mais elle a fait une fausse-couche en plein magasin, devant les clients.

C’est la CGT qui a rapporté cette nouvelle qui n’a pas tardé à faire le tour des réseaux sociaux. En effet, les internautes n’ont pas hésité à dénoncer le manque de compassion et les conditions de travail déplorables des employés du magasin.

Elle souffrait de malaises !

La jeune femme en question avait décroché son job en novembre 2018. Elle avait un contrat de 6 mois avec l’enseigne Auchan. Tout a commencé quand elle a eu plusieurs malaises. C’est alors qu’elle a découvert qu’elle était enceinte. Tout d’abord, elle a dû arrêter de travailler pendant un semaine, en raison de son état de santé.

Quand elle a repris son poste, elle ressentait encore des nausées. Ensuite, elle demande à son patron la permission de quitter son poste si les nausées s’amplifient. Le gérant a tout simplement refusé de lui accorder la permission, en prétextant qu’il va devoir autoriser tout le monde à s’absenter pour un motif similaire !

Interdite de quitter la caisse !

Malgré les jours qui passaient, elle ne sentait toujours pas mieux. Elle avait même des douleurs dans le ventre, et celles-ci s’intensifiaient de plus en plus. Vu qu’on lui avait interdit de quitter son poste, elle a fini par faire une fausse-couche en plein travail… devant les clients.

Les pompiers l’ont ensuite évacuée vers l’hôpital. Mais cette histoire ne se termine pas là.

Personne ne s’est soucié d’elle jusqu’au lendemain. Sa supérieure lui exige alors un justificatif de son départ contraint de la veille. Ce comportement témoigne d’un manque cruel de compassion et des conditions déplorables de travail. C’est d’ailleurs ce qui a poussé CGT à publier cette histoire. Aussi, la confédération générale du travail informe que ce même magasin Auchan avait déjà licencié de façon abusive une autre caissière l’été dernier. Ils avaient viré cette employée pour une erreur de 85 centimes.

Quant au géant français de la distribution, ils ont réagi en déplorant une « instrumentalisation des faits ». Mais ce que vous devez noter, c’est qu’Auchan n’a pas démenti les faits…

Source

Vous Pouvez Offrir Un Pénis En Chocolat Anonymement À Quelqu’un

Myopie : Voici Le Quotidien Des Myopes Peint Par Un Artiste