in

Une Policière Refuse De L’aider, Son Mari La Bat À Mort

« S’il vous tue, nous allons venir faire un rapport sur votre cadavre, ne vous inquiétez pas ».

Une policière refuse de venir en aide à une femme qui avait signalé être victime de violence conjugale. Mais cette dernière n’aura droit à aucune sanction. La femme en question a perdu la vie, 40 minutes après avoir demandé de l’aide.

Yana Savchuk, 36 ans, s’est fait battre à mort par son ex-mari. Ce dernier a ensuite écopé de 13 ans de prison. Cet horrible meurtre a eu lieu à Oryol en Russie, il y a 18 mois.

C’est une policière de la trentaine du nom de Natalia Bashkatova qui a refusé de secourir Yana. Elle risquait un emprisonnement à 5 ans, mais elle a pu s’en tirer sans grande conséquence.

Yana avait appelé la police pour signaler qu’elle redoutait que son mari l’attaque et qu’elle avait peur pour sa vie.

La policière s’est alors rendu au domicile de la victime avec son véhicule de service. Sur place, elle a dit à Yana : « S’il vous tue, nous allons venir faire un rapport sur votre cadavre, ne vous inquiétez pas ».

18 mois après cette tragédie, le tribunal a jugé la policière. Celle-ci n’aura qu’une peine minimale. En fait, elle a écopé seulement une amende de 2 000 dollars et des travaux communautaires.

Yana avait en effet enregistré sa conversation avec la policière pour servir de preuve.

Certes, la policière s’en est bien tirée, mais le comité qui s’est chargé de l’enquête sur ses agissements a avoué qu’elle avait agi de façon extrêmement négligente et imprudente.

Le pris incroyable dans cette affaire, c’est que la policière s’est quand même rendue au domicile de la plaignante, sans toutefois intervenir.

Après la visite de la policière, l’ex-conjoint de Yana a perdu la tête et s’est jeté sur la pauvre et l’a battue sauvagement.

Yana a été emmenée à l’hôpital quelques heures plus tard et elle avait de graves blessures à la tête.

Elle a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Une amie du couple a révélé que Yana était avec cet homme depuis deux ans et il avait déjà la réputation de la maltraiter.

Il s’agit d’un homme très jaloux et cherchait souvent les conflits.

Il avait même étranglé à mort le chat de Yana, un chat qu’elle avait depuis 8 ans.

Les autorités ont suspendu la policière, puis il y a quelques jours, elles ont annoncé officiellement qu’elle n’est plus membre de la police.

Source / Crédit Photo : Courtoisie

Ces Fermiers Utilisent Des Fourches Pour Poignarder Des Cochons

La France Connaît L’une Des Pires Canicules De L’histoire